Vaccination des animaux : Ce que tout propriétaire doit savoir

La vaccination est essentielle pour garantir la santé et le bien-être de nos animaux de compagnie. En effet, cette pratique vise à protéger nos chiens, chats et autres animaux domestiques contre différentes maladies infectieuses, parfois mortelles ou ayant des conséquences graves sur leur qualité de vie. La vaccination agit en stimulant le système immunitaire de l’animal afin qu’il puisse reconnaître et combattre les agents pathogènes responsables des maladies le moment venu.

Pourquoi faire vacciner ses animaux régulièrement ?

Plusieurs raisons justifient un recours régulier à la vaccination pour vos animaux :

  • Protection individuelle : Certaines maladies peuvent être très sévères, voire mortelles pour votre animal. La vaccination contribue donc à le maintenir en bonne santé.
  • Immunisation collective : La vaccination d’un maximum d’animaux permet de limiter la propagation des maladies contagieuses dans leur population et préserve ainsi également ceux qui ne peuvent pas être vaccinés pour diverses raisons (allergies aux vaccins, immunosuppression…).
  • Éradication : Dans certains cas, comme pour la rage, la vaccination systématique peut permettre d’éliminer totalement une maladie.

Quelles maladies peuvent être prévenues par la vaccination ?

Il existe de nombreux vaccins pour protéger les animaux contre diverses maladies. Ces vaccins sont généralement classés en deux catégories :

  • Vaccins essentiels : Ils concernent des infections graves et potentiellement mortelles, dont la vaccination est fortement recommandée pour tous les animaux.
  • Vaccins non-essentiels : Ils protègent contre des infections moins sévères ou plus rarement rencontrées, selon le mode de vie de l’animal (promenades en forêt, chasse…).

Mise à jour du vaccin des chiens,

Pour les chiens, les principaux vaccins essentiels incluent :

  • Parvovirose
  • Hépatite infectieuse canine
  • Leptospirose
  • Rage (dans les régions où cette maladie est présente)
  • Toux de chenil

Les vaccins non-essentiels pour les chiens comprennent :

  • Borrelia (maladie de Lyme)
  • Giardiose
  • Herpès viral canin

Vaccination des chats

Pour les chats, les principaux vaccins essentiels concernent :

  • Typhus félin
  • Coryza félin
  • Leucémie féline (FeLV)

Les vaccins non-essentiels pour les chats incluent :

  • Chlamydophilose féline
  • Bordetellose féline

Quand et comment faire vacciner son animal ?

L’âge auquel débuter la vaccination et le rythme des rappels varient en fonction de chaque maladie, du type d’animal (chien, chat…) et de ses caractéristiques spécifiques (race, âge…). Pour établir un calendrier de vaccination adapté à votre animal, il est essentiel de consulter un vétérinaire près de chez vous qui saura vous guider selon les besoins particuliers de votre compagnon. Pensez à continuer la lecture pour apprendre davantage sur la vaccination des animaux.

Vaccination du chiot ou du chaton

Pour les chiots et chatons, la vaccination commence généralement vers l’âge de 2 mois avec un rappel quelques semaines après (généralement entre 3 et 4 mois). Ensuite, les rappels ont lieu tous les ans ou tous les 2 ans selon les vaccins administrés. Une fois la primo-vaccination effectuée, il est important de respecter ce calendrier afin de garantir la meilleure protection possible pour votre animal.

Vaccination des animaux adultes

Pour les chiens et chats adultes, la fréquence des rappels dépendra également des vaccins concernés. Certains préconisent ainsi des rappels annuels quand d’autres prévoient des intervalles de 3 ans. N’hésitez pas à vous rapprocher du vétérinaire traitant de votre animal pour obtenir des informations précises sur le calendrier vaccinal adapté.

Quels sont les effets secondaires possibles de la vaccination ?

Comme pour toute intervention médicale, la vaccination peut parfois entraîner des effets indésirables chez les animaux. Les réactions au vaccin sont généralement bénignes et temporaires et peuvent inclure :

  • Douleur ou sensibilité au niveau de la zone d’injection
  • Léthargie et fièvre légère
  • Anorexie passagère

Dans de rares cas, des réactions anaphylactiques potentiellement graves peuvent survenir suite à la vaccination. Si votre animal présente un gonflement du visage, des difficultés respiratoires ou des vomissements peu après avoir été vacciné, contactez immédiatement votre vétérinaire.

A propos de lauteur: