Aquariums à la maison : débuter en aquariophilie

Si vous êtes fascinés par le monde sous-marin et que vous souhaitez recréer un environnement aquatique chez vous, l’aquariophilie est faite pour vous. Dans cet article, nous aborderons les étapes clés pour commencer avec succès en tant qu’aquariophile, ainsi que des conseils sur le choix des poissons et l’entretien de votre aquarium.

Les bases de l’aquariophilie

Premiers pas dans ce loisir passionnant

Avant de vous lancer dans l’aquariophilie, prenez le temps de vous informer sur les différents types d’aquariums, leurs caractéristiques, et les poissons les plus adaptés à vos envies et contraintes. N’hésitez pas à consulter des articles en ligne ou des magazines spécialisés, et à échanger avec des aquariophiles expérimentés. Pour une première prise de contact avec l’univers de l’aquariophilie, suivez le lien.

Choix de l’aquarium

Le choix de l’aquarium dépendra de plusieurs facteurs, tels que votre budget, l’espace dont vous disposez et le type de poissons que vous aimeriez y accueillir. De manière générale, retenez que plus l’aquarium est grand, plus il sera stable au niveau biologique. L’eau s’évapore moins rapidement et les variations de température sont moins importantes. Préférez un aquarium d’une contenance minimale de 60 litres.

Préparation et installation de l’aquarium

Emplacement idéal

Choisissez un emplacement pour votre aquarium en tenant compte des contraintes suivantes : proximité d’une prise électrique, absence de courants d’air, stabilité du sol, et éloignement des sources de lumière directe. La lumière du soleil peut provoquer une prolifération rapide des algues dans votre aquarium et rendre l’entretien plus difficile.

Mise en place du substrat et du décor

Commencez par rincer le substrat (sable ou gravier) à l’eau claire puis versez-le au fond de l’aquarium. Disposez ensuite rochers, racines et autres éléments de décor de manière harmonieuse, tout en veillant à laisser suffisamment d’espace pour que vos poissons puissent nager librement. Pensez également à ajouter des cachettes pour favoriser leur bien-être.

Installation du matériel nécessaire

  • Filtration : Le filtre est indispensable pour maintenir une eau propre et saine. N’oubliez pas de vérifier régulièrement son état et de nettoyer ou remplacer ses masses filtrantes si besoin.
  • Chauffage : Selon les espèces de poissons, vous devrez maintenir la température de l’eau entre 24°C et 28°C. Un chauffage réglable et un thermomètre sont nécessaires pour contrôler la température.
  • Éclairage : L’éclairage est important pour le bien-être des poissons et le développement des plantes. Privilégiez les éclairages LED, plus économiques et respectueux de l’environnement.
  • Aération : Une pompe à air permet de maintenir une bonne oxygénation de l’eau, essentielle pour la survie des poissons et des bactéries bénéfiques présentes dans le filtre.

Mise en eau et cycle de l’azote

Après avoir installé le matériel, il est temps de remplir l’aquarium d’eau. Pour cela, vous pouvez utiliser de l’eau du robinet, que vous traiterez préalablement avec un conditionneur d’eau pour éviter le chlore.

Une fois l’aquarium rempli, mettez en route le filtre, l’éclairage et le chauffage. Laissez ensuite votre aquarium tourner à vide pendant environ trois semaines. Ce temps est nécessaire pour que se mette en place le « cycle de l’azote », au cours duquel les bactéries bénéfiques se développent et transforment les déchets toxiques des poissons en substances moins nocives.

Pendant cette période de mise en place du cycle de l’azote, il est primordial de vérifier régulièrement les paramètres de l’eau (pH, nitrites, nitrates, etc.) à l’aide de tests en goutte ou en bandelettes, pour vous assurer que l’environnement est propice à accueillir des poissons.

Choix et introduction des poissons

Poissons adaptés aux débutants

Si vous débutez en aquariophilie, il est préférable de choisir des poissons robustes, faciles à entretenir et peu exigeants sur les paramètres d’eau. Voici quelques exemples :

  • Le combattant : Ce poisson coloré possède un caractère bien trempé et doit être maintenu seul ou avec des espèces paisibles.
  • Le gourami nain : Ce petit poisson asiatique se distingue par sa grande adaptabilité, son affabilité et ses jolies couleurs vives.
  • Les killis Aphyosemion australe : Ces poissons très répandus dans le monde de l’aquariophile sont appréciés pour leur beauté et leur facilité d’entretien.

Introduction progressive

Lorsque vos premiers poissons arrivent dans leur nouvel habitat, laissez flotter leur sac de transport sur l’eau pendant 20 à 30 minutes afin de permettre une acclimatation progressive à la température de l’aquarium. N’hésitez pas également à ajouter progressivement de l’eau de l’aquarium dans le sac de transport pour habituer les poissons aux autres paramètres (pH, etc.).

Il est ensuite important de ne pas introduire trop de poissons à la fois. Commencez par deux ou trois, puis patientez quelques semaines avant d’en ajouter d’autres. Vous éviterez ainsi des variations brutales des paramètres d’eau et un stress inutile pour vos poissons.

Entretien régulier de l’aquarium

Pour garantir le bien-être de vos poissons et le bon fonctionnement de votre aquarium, certains gestes doivent être effectués régulièrement :

  • Changement partiel de l’eau : Effectuez un changement d’environ 10% à 20% du volume d’eau toutes les deux semaines, en utilisant une eau traitée avec un conditionneur.
  • Nettoyage des vitres : Utilisez un racloir spécifique, des aimants ou une éponge douce pour nettoyer les algues sur les parois intérieures de l’aquarium.
  • Taille des plantes : Pensez à tailler régulièrement vos plantes aquatiques pour qu’elles ne privent pas vos poissons de leur espace vital et n’étouffent pas la lumière.
  • Contrôle des paramètres d’eau : Vérifiez régulièrement les niveaux de pH, nitrites, nitrates et autres éléments pour vous assurer que l’eau est toujours adaptée aux habitants de votre aquarium.

A propos de lauteur: